PHÉNODESSINÉES DES ENFANTS DU PÉRISCOLAIRE #8

« DESSINE COMMENT C’EST À L’INTÉRIEUR DE TOI ! »

#8

Voici la  nouvelle série des phénodessinées des enfants du périscolaire.
Après avoir pratiqué les exercices de sophrologie, basés en grande partie sur la respiration, il est essentiel de prendre le temps de ressentir les sensations et autres phénomènes qui se présentent à soi. C’est ce qui permet d’ancrer la séance dans la conscience.
Les enfants ont beaucoup plus de facilité que les adultes à se prêter à ce jeu. Leur mental étant moins présent, ce dernier ne censure pas ce qui pourrait paraître étrange à la raison, ni ne déforme une sensation pour la rendre acceptable et interprétable. Les enfants écoutent plus facilement “ce qui est” sans jugement et sans analyse.
Et comme toujours, c’est avec fascination que je découvre chaque semaine leurs phénodessinées !
Belle découverte à tous !
Emi.

NB : Ces phénodessinées sont celles des groupes d’enfants dans le cadre des temps périscolaires. Aucun des dessins de cette chronique n’appartient à un enfant en accompagnement individuel dans le cadre d’une problématique précise.

 

 

 

Découvrez les précédentes phénodessinées:
#0     #1     #2     #3     #4     #5     #6     #7 

Emilie Paugam Sophrologue
Orléans, Ingré, Saint Pryvé Saint Mesmin
Pour me contacter, cliquez ICI.

28 Comments

Leave a Reply